dimanche 12 novembre 2017

Dear Diary #70

Cela fait un petit moment que je n'ai pas rédigé de Dear Diary mais là, j'avais trop de trucs à vous raconter, je me devais de redevenir ahah. Si vous voulez lire de la loose (et rigoler), vous êtes au bon endroit!

 Comment vous expliquer ma vie actuellement... Mmmmh peut-être comme ça:



Tout d'abord, je suis rentrée dans la spirale infernale de la recherche de stage qui je crois, mérite son propre billet ahha. C'est assez étrange cette période, vous avez la pression de trouver un truc, vous passez des heures à préparer (et envoyer) quelque chose pour au final ne pas forcément avoir de suite et globalement, vous stressez pour ça + tout le reste. Petit papa Noel, puis-je avoir un stage ?  Bon par contre ça m'a permis de développer une nouvelle passion, le stalkage sur Linkedin. Oui oui.


Du coup cela fait quelques semaines que c'est un peu la loose mais là, ça a été le pompon. Tout d'abord, alors que j'attendais patiemment un colis de flocons d'avoine (oui, il me faut de grosses quantités, je suis un cheval),je reçois un gentil message de Chronopost qui me dit "colis renvoyé à l'expéditeur". 

Alors je me questionne, je me dis tiens c'est bizarre vu que j'attendais le fucking colis et que je n'ai aucune envie de le revoir partir ahah (i need my drug). Et puis je contacte le service client qui me dit simplement: le colis est reparti, demander un remboursement. Bah merci beaucoup les gars, vraiment ahah.


Et là le soir, à 22h, la Poste sonne et m'apporte le colis. J'étais un peu en mode wtf petit colis. Que ne fut pas ma surprise quand le lendemain, je reçois un message me disant que le fameux colis m'attend dans un point relais... C'est donc officiel, on a le premier colis qui est capable de se démultiplier ahha.



Deuxième grosse galère, vendredi dernier. Mais alors là les gars, du high level. Il y a eu (malheureusement) un gros accident de tram/voiture à Lyon. Comme je ne le savais pas, je prends le tram comme d'hab,  qui s'arrête quelques stations avant l'accident, selon Google à 3 km de mon école. Et bah du coup, une petite marche digestive de bon matin ahha !

Sauf que dans la course, devinez qui perd sa carte de transport (et qui n'a absolument pas le temps de gérer ça, cf partie du dessus aha)? C'est bibi! Alors clairement, quand je m'en suis rendue compte, j'ai compris que cette journée allait pas être facile. Cependant, elle continue et histoire de se remonter le moral après un cours ma foi décevant,  on décide d'établir nos quartiers au Starbucks avec une amie pour travailler. Viens le soir où je dois retourner sur le campus pour travailler à la bibli (jusqu'à 22h) et où j'imagine naïvement que tout est rentré dans l'ordre.


Mais non! Du coup et beh c'est reparti pour la petite marche (sous la pluie). En vrai, j'étais chargée comme un mulet avec deux trois achats (après le travail, le shopping ahha) et avec l'ordi, c'était sportif! J'arrive donc suante au boulot, je me rends compte que ma lunchbox a coulé et que ma carte multiservices pour rentrer dans les services internes ne fonctionne plus... Ce genre de journée quoi.


Cerise sur la gateau (mais une good one), je rentre à la maison après deux trois galères et je retrouve Luc entrain de bosser qui écoute "Le lion est mort ce soir" car je cite "c'est sur la playlist musiques en voiture". J'avoue, ça m'a fait oublier cette glorieuse journée ahah. 

Enfin voilà, en ce moment ma vie n'est pas hyper intéressante, dominée par le stress (pardon à mes proches) mais je tenais à revenir un petit coût pour partager (et rire ensemble) des petits aléas de la vie!

Et vous, votre semaine? 
Rendez-vous sur Hellocoton !

7 commentaires:

  1. Je suis tellement désolée : j'ai ri. Ma pauvre ! Je ne sais pas si c'est le karma ou le Dieu des merdes qui s'acharne mais parfois, tout s'accumule comme dans une mauvais comédie américaine des années 90. Quand ça m'arrive, je souffle et je me force à prendre les choses du bon côté. Je ris et je me dis que ça fera de superbes histoires à raconter aux copines (ou à ma mère qui compatit toujours ;p)
    De toute façon, il n'y a rien d'autre à faire. Ah si, on peut toujours fulminer et se venger sur sa carte bleue ou sur une tablette de chocolat. Mais c'est donné raison au karma, ça m'énerve ;))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'as bien fait de rire ahha vaut mieux en rire qu'en pleurer à ce stade :p ! Bah alors du coup comme j'ai passé la journée à bouger à droite à gauche, j'avais pas de chocolat mais une carte bleue, qui m'a servi à m'acheter un gros mug XXL chez Monop' ahha fuck karma 8D

      Supprimer
  2. Coucou ma belle !
    Et bah dis donc en voilà une semaine de galère haha xD
    Je connais ça pour le stage je stressais comme une malade et finalement j'ai une réponse tardivement autant te dire que j'ai accepté avec toutes les conditions haha xD
    Bisous <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu me rassures... C'est tellement anxiogène! :(

      Supprimer
  3. J'aime toujours autant ta vie et lire tes articles (même si je savais beaucoup de choses déjà :p) Courage pour le stage!!

    RépondreSupprimer
  4. Bon oui, j'avoue que t'as quand même une belle lose sur ce coup là, le colis paumé qui réapparaît encore, c'est un peu la routine de ce qu'on subit quand on fait confiance à la Poste ( et je pèse mes mots car je sais que tu y as bossé ^^ :p) Par contre la carte perdue, le tupperware qui coule là tu bats des records d'inventivité dans le genre pas de bol :D allez au moins ça te fait des articles marrants à nous partager, et au passage t'as double dose de flocons d’avoine pour ton cheval! (ha, c'est pour toi? :p) Bisous!!

    RépondreSupprimer
  5. Alexane j'aime toujours autant lire tes aventures, cette semaine a vraiment été celle de la looooose ! Ma pauvre bichette il t'arrive de ces trucs parfois ♥

    RépondreSupprimer

Merci d'avoir laissé un petit mot ♥